skip to Main Content

Un sapin artificiel pour Noël : c’est écolo ou pas ?

Chaque année, 6 millions de sapins sont vendus pour Noël. C’est une statistique que je me répète beaucoup depuis que je travaille sur Le Sapin en Bois, parce qu’elle me fascine. Pour aller encore plus dans le détail, 84,3 % de ces sapins sont des sapins naturels, et 15,7 % sont donc artificiels.

Ce qui représente tout de même un tout petit peu plus d’un million de sapins artificiels vendus chaque année en France. Waouh ! C’est impressionnant, non ? Surtout quand on connaît les désavantages du sapin artificiel ! Je suis sympa, je vous ai fait un petit résumé…

Moins écologique qu’un sapin naturel

Déjà, contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer, il n’est pas plus « écologique » qu’un sapin naturel. Le sapin artificiel est globalement bourré de saloperies matières plastiques nocives qui sont à la fois extrêmement polluantes, qu’on ne sait pas réellement retraiter, et qui en plus sont mauvaises pour la santé… Bref, c’est un sacré cocktail de trucs bien pourris. Globalement, il faut le garder 20 ans pour que le sapin artificiel arrive au niveau d’un sapin naturel en termes d’émissions de CO2. Autant vous dire que ça n’arrive à personne.

Fabriqué par des prisonniers politiques chinois

Ça va peut-être vous surprendre, mais il y a des chances pour que votre sapin artificiel ait été fabriqué par des prisonniers politiques chinois. Oui, oui, des gens qui sont juste emprisonnés parce qu’ils pensent d’une manière qui n’est pas autorisée, et qui sont forcés de travailler pour fabriquer des objets à bas coûts. Comme ils ne sont pas payés, ça permet de vendre leurs produits à des prix défiant toute concurrence. Si vous pensez que j’exagère, vous avez tort et je vous invite à lire ici ou . D’ailleurs, il y a quelques années, une Américaine qui venait d’acheter une déco d’Halloween a trouvé un véritable appel à l’aide d’un travailleur forcé chinois dans la boîte. Sympa, non ?

Pas très beau… Enfin, ça se discute.

Tous les goûts sont dans la nature, paraît-il… Moi je veux bien, mais il faut avouer quand même qu’un sapin artificiel, ça fait « cheap », et que ce n’est pas très beau… Oui, bien sûr, c’est facile d’entretien, mais franchement… En plus, ça ne sent « rien »… Ni bon ni mauvais, ça ne sent pas la forêt, c’est le charme aseptisé du plastique. Bref, pour l’esprit de Noël, on repassera…

Mais quelques avantages quand même

Bon, OK, parfois je peux être de mauvaise foi. Mais je dois avouer qu’il a tout de même quelques avantages ce sapin artificiel. Il ne perd pas ses épines, et donc on n’a pas besoin de passer son temps à les ramasser. En plus, après Noël, hop on le range dans un coin et on l’oublie… Et généralement, ce n’est pas très encombrant, en tout cas moins encombrant qu’un « vrai » sapin naturel. Voilà, c’était le quart de minute honnêteté…

Et une alternative, ça existe ?

Si, avec cet article, j’ai réussi à faire chuter les ventes de sapins artificiels, déjà, j’ai plutôt réussi mon coup. Mais en plus de vouloir dézinguer une industrie, je voulais aussi vous proposer une alternative. Et elle est belle, durable, elle sent bon, et faite en France 🙂

Nous avons conçu un sapin en bois, « Le Branché » qui a tous les avantages de l’artificiel sans ses inconvénients. Il est fait… en sapin (ou plutôt, en épicéa), en France 🇫🇷, il n’est pas très encombrant, il se démonte très bien, et il vous sera livré avant Noël. Niveau écologique, je vous fais la version courte : c’est beaucoup beaucoup mieux. Genre… vraiment mieux.

Et en plus de tout ça, c’est beau… Mais pour ça, je vous laisse y jeter un œil !

Pour en savoir plus, c’est ici : http://ulule.fr/le-sapin-en-bois 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top